Accueil Actualités A quoi ressembleront les bureaux de demain ?

A quoi ressembleront les bureaux de demain ?

La génération Y, mobile et connectée, s’empresse d’arriver au sein des entreprises. Elle amène avec elle des habitudesdes comportements particuliers qui la caractérisent et qui vont finir par pousser les entreprises à repenser à la fois leur façon de travailler et leurs bureaux. Quelles mutations attendent donc nos bureaux ?

Des salariés nomades

Les espaces de coworking ont déjà le vent en poupe et ce phénomène ne devrait faire que s’accentuer dans les années à venir : le salarié du futur sera nomade. La valeur du travail ne se calculera plus en nombre d’heures pointées derrière un bureau mais plutôt aux résultats. Télétravail, espaces de coworking, le salarié aura la possibilité de choisir son lieu de travail, dans les locaux de l’entreprise ou à distance, depuis chez lui ou dans des espaces qui lui conviennent le mieux.

Outre une amélioration du confort du salarié, ce nomadisme permet également aux entreprises de réduire leur dépenses immobilièresen investissant dans des bureaux de taille plus réduite. Cela permet d’acquérir des locaux plus attractifs, mieux situés et à coûts réduits. Les bureaux de demain seront donc également plus petits.

Au final, ce n’est plus le salarié qui s’adapte au travail, mais ce dernier qui se module pour lui permettre une meilleure qualité de vie et ainsi une meilleure efficacité.

 

shutterstock_222709624

 

Vers une robotisation ?

Nos bureaux seront également de plus en plus robotisés. Cela passe dans un premier temps par la numérisation du travail, comme l’a déjà entrepris la société Xerox en archivant digitalement toutes ses données. Tous les documents seront donc accessibles à tout moment, n’importe où ; soutenant l’effet de nomadisme des salariés.

De même, en addition aux imprimantes 3D et autres outils high-tech, il faut s’attendre à intégrer de véritables robots dans nos bureaux. Comme le modèle Ava 500 de la société iRobot : ces machines permettront de rester en contact permanent avec l’ensemble des équipes sans avoir à être présent physiquement. Autonome, Ava 500 permet par exemple de se déplacer dans les locaux grâce à des capteurs 3D, de participer à une réunion par visio conférence et bien plus encore. Ce sont de réels outils de management, à l’instar de cette innovation, qui occuperont les bureaux demain et appuieront notre nomadisme.

 

L’importance du bien-être au bureau

L’esthétique des bureaux va gagner en importance pour de multiples raisons.

Tout d’abord parce que ceux-ci participent à la communication visuelle des entreprises et qu’ils vont représenter un axe réellement différenciant vis à vis de la concurrence.

Mais aussi et surtout, parce qu’il sont vecteurs d’une ambiance, d’un bien-être des employés. Ce dernier sera d’ailleurs au centre des préoccupations des entreprises, ce qui impactera réellement l’aménagement des bureaux à l’avenir.

Plus écologiques, plus atypiques, proches de l’univers de la maison, ils sont décorés, designés de façon à ce que le salarié s’y sente bien. Les bureaux attitrés auront également disparus, laissant place à de grands espaces communs, ayant pour but de développer la collaboration et la créativité.

 

bureau dreamhost

Bureaux de l’entreprise DreamHost

 

De plus, des espaces de détente avec baby-foot et autres jeux, feront partie intégrante de l’espace de travail, afin de permettre aux employés de se détendre, de décompresser ou simplement de tisser des liens les uns avec les autres.

 

La fin de la posture assise

Et si dans le futur, les chaises ne faisaient plus partie de l’équipement de votre bureau ?

Des salariés ont d’ores et déjà adopté la position debout pour travailler, tendance qui tendrait à se démocratiser à l’avenir. Au Danemark déjà, toute entreprise est obligée légalement de proposer à ses employés la possibilité de travailler debout.

Plus qu’une lubie, travailler debout offrirait une meilleure concentration et permettrait de réduire la sensation de lassitude. D’autres ont la possibilité d’effectuer leur sport pendant leurs heures de travail, en officiant sur un tapis roulant.

 

stealcase

 

 

Néanmoins, la position assise ne sera pas bannie de nos bureaux pour autant, elle sera simplement adaptée elle aussi, aux nouvelles positions des nouvelles générations. Celles-ci sont le résultat notamment de l’utilisation des nouvelles technologies qui modifie l’inclinaison de notre corps mais aussi du besoin de mobilité, de fluidité qui nous permet de ne plus être encastré et de libérer notre créativité.